samedi, 1er octobre 2022 •

253 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Santé publique

Une campagne de 12 mois contre les faux médicaments




La ‘’Campagne nationale d’information, de sensibilisation et de mobilisation contre les faux médicaments et la vente illicite des médicaments’’ a été lancée, mardi 09 novembre 2021, à Cotonou lors d’une cérémonie organisée par l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP). Elle est initiée en collaboration avec le Ministère de la Santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), l’Ambassade de France à travers l’initiative Muscocat, et l’Unicef à travers l’initiative U-Report.

C’est parti pour douze mois d’information et de sensibilisation des populations sur les dangers des produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés à travers des émissions radio-télévisées, des débats sur les médias publics et privés et les radios communautaires. Lancée mardi 09 novembre 2021 au Bénin Royal Hôtel, la campagne vise à renforcer la participation des communautés au débat public sur les dangers liés à l’automédication et au trafic des produits de santé de qualité inférieure ou falsifiés pour un changement de comportement ; d’impliquer les associations des jeunes dans le processus de lutte contre la contrefaçon et le marché illicite des médicaments.
« La présence et la circulation des produits de santé de qualité inférieure et falsifiés constituent une réelle menace pour la santé publique dont l’étendue des dommages sanitaires et économiques est considérable.
Dans un rapport publié en 2017 par l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), 01 médicament sur 10 en circulation dans les pays à faible revenu ou intermédiaire est soit de qualité inférieure, soit falsifié. Les travaux de modélisation réalisés par plusieurs universités estiment que chaque année en moyenne 120.000 décès d’enfants de cause de pneumonie ou de paludisme seraient imputables à l’utilisation des médicaments de qualité inférieure ou falsifiés avec des pertes annuelles à plus de 70 milliards de dollars », a fait savoir Yossounon Chabi, directeur général de l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP).
Selon une estimation de la London School of Hygiene and Tropical Medicine citée par le Réprésentant Résident de l’Oms, les antipaludiques de qualité inférieure auront causé 31.000 à 116.000 décès en Afrique subsaharienne. Plusieurs autres dommages sont causés par ces types de produits de santé.

« Les études réalisées par plusieurs organismes ont confirmé les effets pervers de ce type de médicaments tels que l’échec thérapeutique, l’élévation du taux des maladies rénales et cancérogènes, la croissance des dépenses en santé avec ses corollaires sur le niveau de développement socio-économique », a indiqué Richard Venance Gandaho, secrétaire général adjoint du Ministère de la santé.
A en croire le représentant du ministre de la santé, c’est le manque d’informations sur les médicaments qui est l’une des causes de recours des populations aux médicaments vendus sur le marché illicite. « L’information et la bonne, peut sauver des vies lorsque des mesures appropriées sont prises à temps. Nous espérons qu’à travers cet événement symbolique de sensibilisation du grand public, toutes les parties prenantes –à savoir, les décideurs, la société civile, le secteur privé, les agents de santé-s’engagent en agissant davantage dans les communautés afin de limiter l’impact potentiel pour la santé des populations », a indiqué Mamoudou Harouna Djingare, Représentant Résident de l’Oms.
Pour Gérald Brun, Attaché de coopération scientifique et universitaire à l’Ambassade de France, la « question de mise sur le marché de produits de santé de qualité inférieure, frauduleux non officiels pose aujourd’hui un vrai problème de santé publique ».
Le Représentant de l’ambassadeur Marc Vizy précise que « la France se veut être et souhaite être un partenaire fidèle des autorités du Bénin et de l’Oms pour les accompagner sur toutes les problématiques liées à la santé ».
Au cours de la cérémonie de lancement de la campagne, des prix ont été remis aux gagnants du concours de réalisation de spots de sensibilisation sur les dangers de l’automédication et des faux médicaments. Sur la dizaine de lauréats en compétition, cinq spots de sensibilisation ont été sélectionnés et soumis au vote en ligne (60%) et du jury (40%). Trois gagnants ont été retenus et récompensés.

Par Marc MENSAH

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

9 novembre 2021 par Marc Mensah




2 malfrats abattus à Djougou


30 septembre 2022 par Marc Mensah
Deux braqueurs ont été abattus, jeudi 29 septembre 2022, dans la commune (...)
Lire la suite

9 personnes arrêtées pour Affaire faux CIP et passeports


30 septembre 2022 par Marc Mensah
Neuf personnes ont été déposées en prison, mercredi 28 septembre 2022 dans (...)
Lire la suite

MTN offre des formations en science des données


30 septembre 2022 par La Rédaction
MTN s’associe à SAS pour vous doter de compétences indispensables grâce (...)
Lire la suite

Trois corps sans vie découverts dans une chambre


28 septembre 2022 par Marc Mensah
Trois corps sans vie ont été découverts, mardi 27 septembre 2022, dans (...)
Lire la suite

Deux bouviers emportés par les eaux à Sinendé


27 septembre 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La crue de la rivière Suédaarou dans la commune de Sinendé a occasionné (...)
Lire la suite

L’accident d’un mini bus scolaire fait 02 morts


26 septembre 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Deux personnes ont été tuées dans un accident à Porto-Novo le samedi 24 (...)
Lire la suite

Bohicon lance la récupération des réserves administratives


26 septembre 2022 par Marc Mensah
Des réserves bradées dans le patrimoine de la commune de Bohicon, (...)
Lire la suite

Des arrondissements de Zagnanado sous l’eau


26 septembre 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La montée des eaux des fleuves Zou et Ouémé rend la vie difficile aux (...)
Lire la suite

Les producteurs reçoivent 50 millions FCFA d’équipements agricoles


26 septembre 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement a procédé, vendredi 23 septembre 2022, à Pobè, à la (...)
Lire la suite

Des présumés voleurs brûlés vifs à Toffo


22 septembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Deux individus ont été brûlés vifs dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 (...)
Lire la suite

D’importants dégâts à Bembèrèkè


22 septembre 2022 par Marc Mensah
Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la commune de Bembèrèkè (...)
Lire la suite

Liste des bacheliers classés dans les Écoles et Centres de (...)


21 septembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Les nouveaux bacheliers sont fixés sur leur sort en ce qui concerne (...)
Lire la suite

Un film retraçant l’histoire des Amazones en diffusion dans les (...)


19 septembre 2022 par Akpédjé Ayosso
"The Woman King", le film qui retrace l’histoire des Agojié (Amazones) (...)
Lire la suite

MTN Bénin fait revivre l’histoire des Agojié (amazones)


18 septembre 2022 par Marc Mensah
Les Béninoises et Béninois sont allés à la découverte de l’univers des (...)
Lire la suite

Les leaders mondiaux des secteurs public et privé appellent à la voix (...)


18 septembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Le 18 septembre, la 8e Commémoration annuelle du Sommet mondial pour la (...)
Lire la suite

MTN-Bénin a entamé la distribution de 5000 kits scolaires pour l’année (...)


14 septembre 2022 par La Rédaction
MTN-Bénin va distribuer des kits scolaires aux écoliers et élèves dans (...)
Lire la suite

Message de la DG de MTN-Bénin


13 septembre 2022 par La Rédaction
A MTN Bénin, nous avons la ferme conviction que tous nos abonnés (...)
Lire la suite

Un enfant meurt dans une mare artificielle


12 septembre 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Un garçon bouvier âgé de 12 ans est mort par noyade à Goré, un village de (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires