vendredi, 14 juin 2024 -

764 visiteurs en ce moment

Science

Sécuriser la technologie pour un avenir prospère et sûr




Les innovations technologiques peuvent guérir des maladies, assurer la sécurité sanitaire de notre alimentation et s’attaquer à la crise climatique. Mais entre de mauvaises mains, elles peuvent aussi perturber les économies, propager de la désinformation et menacer les droits humains.

Les avantages potentiels de la technologie sont la raison pour laquelle l’administration Biden-Harris place la technologie « au premier plan » de sa politique étrangère et de sa vision positive de l’avenir, a déclaré le secrétaire d’État Antony Blinken en 2022. Voici quelques exemples de la manière dont les États-Unis collaborent avec des groupes des secteurs privé et public du monde entier pour veiller à ce que la technologie soit utile aux populations, aux économies des pays et à la planète et à ce qu’elle n’ait pas d’effets nuisibles.

Favoriser l’innovation dans les soins de santé et le climat

Prévention du cancer : Les États-Unis ont annoncé de nouveaux partenariats avec des pays africains portant sur la prévention du cancer, y compris sous la forme du financement d’équipes de recherche en Éthiopie, au Kenya, en Ouganda et en Afrique du Sud chargées d’adapter des technologies, d’en concevoir des nouvelles et de les appliquer.

Prévention et traitement de la COVID-19 : Les États-Unis se sont associés notamment à la France, au Sénégal, à l’Afrique du Sud, à la Corée du Sud et à l’Inde pour développer et produire des vaccins et des traitements contre la COVID-19.

Protection de l’environnement : Les États-Unis collaborent avec le Brésil*, les nations insulaires du Pacifique et d’autres pays dans le domaine de la lutte contre le changement climatique et le développement des énergies propres, ainsi qu’avec le Japon en vue de l’élaboration de petits réacteurs nucléaires modulaires dans l’optique du déploiement d’une énergie sûre et durable.

Renforcer les chaînes d’approvisionnement

Les États-Unis travaillent avec le secteur privé, des gouvernements étrangers, des organisations à but non lucratif et d’autres partenaires pour développer et utiliser les technologies les plus récentes capables de faciliter le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement mondiales, indispensables à l’acheminement des produits alimentaires, des médicaments et d’autres biens de consommation.

Par ailleurs, des chercheurs américains et européens planchent sur la conception de systèmes d’alerte rapide qui signaleraient les perturbations potentielles dans les chaînes d’approvisionnement critiques, comme celle des semi-conducteurs.

Sécuriser la connectivité pour tous

Pour assurer la sécurité et la sûreté du cyberespace, le gouvernement américain :
• a convoqué 36 pays et l’UE en octobre 2022 afin d’élaborer des actions concrètes visant à stopper la propagation mondiale des logiciels d’extorsion ;
• a lancé une initiative avec 60 pays engagés en faveur d’un internet mondial unique ouvert*, favorisant la concurrence et respectueux de la vie privée et des droits humains ;
• a réaffirmé des engagements pris avec l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) concernant la nécessité de faire respecter un comportement responsable de la part des États* dans le cyberespace et de promouvoir un internet ouvert, fiable et sûr ;
• a imposé des sanctions, conjointement avec le Royaume-Uni, aux membres d’un gang de cybercriminels basé en Russie* qui a ciblé des infrastructures critiques aux États-Unis et au Royaume-Uni ;
• participera à l’amélioration de l’accès au haut débit dans les pays des îles du Pacifique et au développement d’une connectivité numérique ouverte, fiable et sûre ;
• et a créé le bureau du département d’État chargé du cyberespace et de la politique numérique ainsi que le bureau de l’envoyé spécial pour les technologies critiques et émergentes.

À la suite du premier sommet pour la démocratie organisé par le président Biden en 2021, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Estonie ont réuni 150 partenaires de 40 pays dans le but de développer des initiatives de « technologie pour la démocratie » qui améliorent la connectivité et promeuvent l’inclusion et la transparence en ligne. La technologie doit servir « à aider les gens à s’en sortir, pas à les enfoncer », a déclaré le chef de l’exécutif américain à l’époque.

Source : https://share.america.gov/fr/securiser-la-technologie-pour-un-avenir-prospere-et-sur/?utm_source=cision&utm_medium=referral

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

24 mars 2023 par Akpédjé Ayosso




Orano lance les travaux préparatoires au Niger


13 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Avec des réserves d’uranium estimées à 200 000 tonnes, le site (...)
Lire la suite

<<Au milieu de la tourmente mondiale, Citoyens unis pour la (...)


13 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Alors que des conflits éclatent dans le monde entier, menaçant la (...)
Lire la suite

La Slovénie salue le Plan marocain d’autonomie comme “une bonne base”


11 juin 2024 par Ignace B. Fanou
La vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères (...)
Lire la suite

La 15e Assemblée générale de l’UAR prévue pour le 03 septembre


10 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) tiendra sa 15e assemblée (...)
Lire la suite

Le Niger entre réalité du pouvoir et enjeux de développement


10 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
: L’axe commercial Cotonou - Niamey est toujours renforcé malgré les (...)
Lire la suite

Le Liban réaffirme sa position constante en faveur de l’intégrité (...)


9 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Le Liban, à travers un communiqué rendu public, dimanche 9 juin 2024, (...)
Lire la suite

Le Maroc réélu au Comité des Droits de l’Homme de l’ONU avec une (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Royaume du Maroc a été brillamment réélu, ce mercredi 29 mai 2024, (...)
Lire la suite

FIFA et AFD renouvellent leur protocole d’accord


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La FIFA et l’Agence française de développement ont renouvelé leur (...)
Lire la suite

Les ministres arabes de l’information saluent les efforts du Comité (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Conseil des ministres arabes de l’Information, réuni mercredi 29 (...)
Lire la suite

Le Sénégal réaffirme son soutien “constant et ferme” au Maroc


27 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République du Sénégal a réaffirmé, lundi 27 mai 2024, à Rabat, par (...)
Lire la suite

La Zambie réaffirme son soutien au plan d’autonomie du Sahara marocain


24 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République de Zambie a réitéré, ce vendredi 24 mai 2024, à Rabat, (...)
Lire la suite

Corsair propose désormais le paiement en plusieurs fois sans frais


24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Afin de faciliter l’achat de billets pour ses clients, la compagnie (...)
Lire la suite

Le MSP présenté comme une opposition pacifique au Polisario


22 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation du Mouvement des Sahraouis pour la Paix (MSP) a (...)
Lire la suite

Les investisseurs émiratis rassurés du soutien des autorités béninoises


19 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Des investisseurs émiratis de haut niveau a séjourné au Bénin du 13 (...)
Lire la suite

Le Bénin organise le rapatriement de ses migrants


19 mai 2024 par Marc Mensah
Une embarcation transportant une cinquantaine de migrants de diverses (...)
Lire la suite

Quatre terroristes présumés arrêtés au Maroc


14 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Quatre terroristes présumés ont été interpellés ce mardi au Maroc (...)
Lire la suite

Le parti UP-R dénonce la position injustifiée des autorités nigériennes


13 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Union Progressiste le Renouveau (UP-R) a donné sa position sur la (...)
Lire la suite

« Une base militaire, ce n’est pas une aiguille dans une boîte de foin »


12 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement béninois, par la voix de son porte-parole, a réagi (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires