vendredi, 14 juin 2024 -

1183 visiteurs en ce moment

2e Conférence africaine sur la réduction des risques en santé

Renforcer la souveraineté sanitaire en Afrique et encourager les initiatives Sud-Sud




La deuxième Conférence africaine sur la réduction des risques en santé s’est tenue du 27 au 29 septembre 2023 à Marrakech, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Les travaux ont abouti à l’adoption de cinq recommandations inscrites dans la Déclaration de Marrakech.

Ce forum, qui a réuni des délégués de 83 pays dont des experts, des praticiens de la santé, des scientifiques, des chercheurs, des représentants des gouvernements et de la société civile, vise le renforcement de la souveraineté sanitaire de l’Afrique et la mise en œuvre des initiatives Sud-Sud.

Le ministre de la santé et de la protection sociale n’a pas manqué de souligner l’importance que le Roi du Maroc accorde au secteur de la santé en Afrique. « Sa Majesté n’a jamais cessé d’appeler à une convergence des efforts dans le domaine de la santé », a rappelé Khalid Ait Taleb.

« Chaque pays en Afrique a son potentiel et sa valeur ajoutée. Il suffit juste de développer suffisamment les convergences », a indiqué le ministre.

Khalid Ait Taleb a expliqué que la souveraineté sanitaire en Afrique « ne peut devenir effective sans durabilité et sans souveraineté alimentaire ». C’est pourquoi, il lance un appel : « Arrêtons d’être un continent qui importe et investissons davantage dans l’humain pour devenir non seulement un continent qui exporte le savoir, mais aussi un continent pionnier dans l’innovation et notamment dans l’innovation médicale ».

Garantir la souveraineté sanitaire en Afrique

Et pour conclure, le ministre de la santé du Maroc déclare que « La médecine du futur coûtera de plus en plus cher. L’Afrique doit pouvoir compter sur l’Afrique pour garantir cette souveraineté sanitaire ».

« C’est une conférence historique. Le gouvernement et les ministres ont travaillé main dans la main avec les experts africains. Ces derniers ont présenté un plaidoyer de souveraineté sanitaire en Afrique », a souligné la présidente de l’association African Global Health (AGH). Imane Kendili s’est réjouie d’organiser cette rencontre en collaboration avec le ministère de la Santé et de la protection sociale et le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts du Maroc.

« À l’issue de trois jours de travaux, nous avons pu sortir avec la deuxième Déclaration de Marrakech qui assoit la demande de ratification de la Charte panafricaine de réduction des risques en santé. Plus de 170 experts plaident pour la collaboration, l’innovation et l’équité au sein de l’Afrique », a précisé Kendili.

L’ambition de ces experts est de créer un avenir au sein duquel les nations africaines accéderont à une couverture sanitaire complète, et contribueront également, grâce à leur expertise et à leurs ressources, au renforcement des systèmes de santé dans tous les pays du Sud.

Cet objectif ne peut se concrétiser, selon les experts, qu’à travers des partenariats solides, l’investissement dans l’infrastructure de la santé et l’exploitation du savoir collectif, dans le but d’assurer aux citoyens du continent africain un accès global à des soins de santé de qualité.

Déclaration de Marrakech
28 septembre 2023

African Leading Global Healthcare, avec le soutien de l’Union Africaine et de Africa CDC, s’engage pleinement à renforcer la souveraineté sanitaire de l’Afrique en encourageons la mise en œuvre des initiatives Sud-Sud. Notre vision repose sur des piliers essentiels tels que l’eau, l’environnement et la sécurité alimentaire, en harmonie avec les Objectifs de Développement Durable qui ont été prédéfinis. En favorisant la collaboration, l’innovation et l’équité, nous ambitionnons de créer un avenir au sein duquel les nations africaines atteindront non seulementune couverture sanitaire complète, mais contribueront également, grâce à leur expertise et à leurs ressources, au renforcement des systèmes de santé dans tous les pays du Sud.

À cet égard, la conférence que nous avons récemment organisée a permis de formuler les recommandations suivantes après des débats et des réflexions approfondis :

● Encourager une collaboration solide sous la direction de leaders et d’experts africains, tant publics que privés, pour le développement de la santé en Afrique.
● Promouvoir un mouvement de solidarité commun mobilisant l’expertise Sud-Sud et qui permettrait d’atteindre une souveraineté sanitaire continentale.
● Favoriser la réflexion et la coopération entre les nations africaines par le biais de politiques de santé panafricaines, fondées sur des données probantes, sur l’application de la technologie et de l’innovation, ainsi que sur une capacité accrue à répondre aux catastrophes et aux urgences.
● Adopter une Charte Pan-africaine sur la réduction des risques sanitaires, laquelle intégrera tous les aspects médicaux, sociaux, économiques et psychologiques liés à la santé des diverses communautés africaines.
● Faciliter et encourager les partenariats fructueux et les collaborations solides entre experts d’Afrique et d’autres continents, et créer ainsi des Bureaux de Santé Mondiaux.
Ensemble, nous pourrons tisser des partenariats solides, mais aussi investir dans l’infrastructure de la santé et exploiter notre savoir collectif dans le but d’assurer à nos concitoyens un accès global à des soins de santé de qualité. Le leadership de l’Afrique à ce niveau servira de phare d’espoir et de progrès, de même qu’il contribuera, de manière très forte, à l’instauration d’un monde plus sain et plus équitable pour tous.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

2 octobre 2023 par Ignace B. Fanou




Orano lance les travaux préparatoires au Niger


13 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Avec des réserves d’uranium estimées à 200 000 tonnes, le site (...)
Lire la suite

<<Au milieu de la tourmente mondiale, Citoyens unis pour la (...)


13 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Alors que des conflits éclatent dans le monde entier, menaçant la (...)
Lire la suite

La Slovénie salue le Plan marocain d’autonomie comme “une bonne base”


11 juin 2024 par Ignace B. Fanou
La vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères (...)
Lire la suite

La 15e Assemblée générale de l’UAR prévue pour le 03 septembre


10 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
L’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) tiendra sa 15e assemblée (...)
Lire la suite

Le Niger entre réalité du pouvoir et enjeux de développement


10 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
: L’axe commercial Cotonou - Niamey est toujours renforcé malgré les (...)
Lire la suite

Le Liban réaffirme sa position constante en faveur de l’intégrité (...)


9 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Le Liban, à travers un communiqué rendu public, dimanche 9 juin 2024, (...)
Lire la suite

Le Maroc réélu au Comité des Droits de l’Homme de l’ONU avec une (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Royaume du Maroc a été brillamment réélu, ce mercredi 29 mai 2024, (...)
Lire la suite

FIFA et AFD renouvellent leur protocole d’accord


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La FIFA et l’Agence française de développement ont renouvelé leur (...)
Lire la suite

Les ministres arabes de l’information saluent les efforts du Comité (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Conseil des ministres arabes de l’Information, réuni mercredi 29 (...)
Lire la suite

Le Sénégal réaffirme son soutien “constant et ferme” au Maroc


27 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République du Sénégal a réaffirmé, lundi 27 mai 2024, à Rabat, par (...)
Lire la suite

La Zambie réaffirme son soutien au plan d’autonomie du Sahara marocain


24 mai 2024 par Ignace B. Fanou
La République de Zambie a réitéré, ce vendredi 24 mai 2024, à Rabat, (...)
Lire la suite

Corsair propose désormais le paiement en plusieurs fois sans frais


24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Afin de faciliter l’achat de billets pour ses clients, la compagnie (...)
Lire la suite

Le MSP présenté comme une opposition pacifique au Polisario


22 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation du Mouvement des Sahraouis pour la Paix (MSP) a (...)
Lire la suite

Les investisseurs émiratis rassurés du soutien des autorités béninoises


19 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Des investisseurs émiratis de haut niveau a séjourné au Bénin du 13 (...)
Lire la suite

Le Bénin organise le rapatriement de ses migrants


19 mai 2024 par Marc Mensah
Une embarcation transportant une cinquantaine de migrants de diverses (...)
Lire la suite

Quatre terroristes présumés arrêtés au Maroc


14 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Quatre terroristes présumés ont été interpellés ce mardi au Maroc (...)
Lire la suite

Le parti UP-R dénonce la position injustifiée des autorités nigériennes


13 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Union Progressiste le Renouveau (UP-R) a donné sa position sur la (...)
Lire la suite

« Une base militaire, ce n’est pas une aiguille dans une boîte de foin »


12 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement béninois, par la voix de son porte-parole, a réagi (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires