mercredi, 21 février 2024 -

1123 visiteurs en ce moment

2e Conférence africaine sur la réduction des risques en santé

Renforcer la souveraineté sanitaire en Afrique et encourager les initiatives Sud-Sud




La deuxième Conférence africaine sur la réduction des risques en santé s’est tenue du 27 au 29 septembre 2023 à Marrakech, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Les travaux ont abouti à l’adoption de cinq recommandations inscrites dans la Déclaration de Marrakech.

Ce forum, qui a réuni des délégués de 83 pays dont des experts, des praticiens de la santé, des scientifiques, des chercheurs, des représentants des gouvernements et de la société civile, vise le renforcement de la souveraineté sanitaire de l’Afrique et la mise en œuvre des initiatives Sud-Sud.

Le ministre de la santé et de la protection sociale n’a pas manqué de souligner l’importance que le Roi du Maroc accorde au secteur de la santé en Afrique. « Sa Majesté n’a jamais cessé d’appeler à une convergence des efforts dans le domaine de la santé », a rappelé Khalid Ait Taleb.

« Chaque pays en Afrique a son potentiel et sa valeur ajoutée. Il suffit juste de développer suffisamment les convergences », a indiqué le ministre.

Khalid Ait Taleb a expliqué que la souveraineté sanitaire en Afrique « ne peut devenir effective sans durabilité et sans souveraineté alimentaire ». C’est pourquoi, il lance un appel : « Arrêtons d’être un continent qui importe et investissons davantage dans l’humain pour devenir non seulement un continent qui exporte le savoir, mais aussi un continent pionnier dans l’innovation et notamment dans l’innovation médicale ».

Garantir la souveraineté sanitaire en Afrique

Et pour conclure, le ministre de la santé du Maroc déclare que « La médecine du futur coûtera de plus en plus cher. L’Afrique doit pouvoir compter sur l’Afrique pour garantir cette souveraineté sanitaire ».

« C’est une conférence historique. Le gouvernement et les ministres ont travaillé main dans la main avec les experts africains. Ces derniers ont présenté un plaidoyer de souveraineté sanitaire en Afrique », a souligné la présidente de l’association African Global Health (AGH). Imane Kendili s’est réjouie d’organiser cette rencontre en collaboration avec le ministère de la Santé et de la protection sociale et le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts du Maroc.

« À l’issue de trois jours de travaux, nous avons pu sortir avec la deuxième Déclaration de Marrakech qui assoit la demande de ratification de la Charte panafricaine de réduction des risques en santé. Plus de 170 experts plaident pour la collaboration, l’innovation et l’équité au sein de l’Afrique », a précisé Kendili.

L’ambition de ces experts est de créer un avenir au sein duquel les nations africaines accéderont à une couverture sanitaire complète, et contribueront également, grâce à leur expertise et à leurs ressources, au renforcement des systèmes de santé dans tous les pays du Sud.

Cet objectif ne peut se concrétiser, selon les experts, qu’à travers des partenariats solides, l’investissement dans l’infrastructure de la santé et l’exploitation du savoir collectif, dans le but d’assurer aux citoyens du continent africain un accès global à des soins de santé de qualité.

Déclaration de Marrakech
28 septembre 2023

African Leading Global Healthcare, avec le soutien de l’Union Africaine et de Africa CDC, s’engage pleinement à renforcer la souveraineté sanitaire de l’Afrique en encourageons la mise en œuvre des initiatives Sud-Sud. Notre vision repose sur des piliers essentiels tels que l’eau, l’environnement et la sécurité alimentaire, en harmonie avec les Objectifs de Développement Durable qui ont été prédéfinis. En favorisant la collaboration, l’innovation et l’équité, nous ambitionnons de créer un avenir au sein duquel les nations africaines atteindront non seulementune couverture sanitaire complète, mais contribueront également, grâce à leur expertise et à leurs ressources, au renforcement des systèmes de santé dans tous les pays du Sud.

À cet égard, la conférence que nous avons récemment organisée a permis de formuler les recommandations suivantes après des débats et des réflexions approfondis :

● Encourager une collaboration solide sous la direction de leaders et d’experts africains, tant publics que privés, pour le développement de la santé en Afrique.
● Promouvoir un mouvement de solidarité commun mobilisant l’expertise Sud-Sud et qui permettrait d’atteindre une souveraineté sanitaire continentale.
● Favoriser la réflexion et la coopération entre les nations africaines par le biais de politiques de santé panafricaines, fondées sur des données probantes, sur l’application de la technologie et de l’innovation, ainsi que sur une capacité accrue à répondre aux catastrophes et aux urgences.
● Adopter une Charte Pan-africaine sur la réduction des risques sanitaires, laquelle intégrera tous les aspects médicaux, sociaux, économiques et psychologiques liés à la santé des diverses communautés africaines.
● Faciliter et encourager les partenariats fructueux et les collaborations solides entre experts d’Afrique et d’autres continents, et créer ainsi des Bureaux de Santé Mondiaux.
Ensemble, nous pourrons tisser des partenariats solides, mais aussi investir dans l’infrastructure de la santé et exploiter notre savoir collectif dans le but d’assurer à nos concitoyens un accès global à des soins de santé de qualité. Le leadership de l’Afrique à ce niveau servira de phare d’espoir et de progrès, de même qu’il contribuera, de manière très forte, à l’instauration d’un monde plus sain et plus équitable pour tous.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

2 octobre 2023 par Ignace B. Fanou




Les présidents américains à travers l’objectif photo


19 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Depuis son invention au milieu du XIXe siècle, la photographie a (...)
Lire la suite

Les soeurs de SM le Roi Mohammed VI reçues à l’Elysée


19 février 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation royale composée des soeurs du Roi du Maroc ont été (...)
Lire la suite

La CEDEAO se prononce sur l’annonce du retrait des 3 Etats ce samedi


19 février 2024 par Marc Mensah
La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) (...)
Lire la suite

L’Ambassade d’Irlande à Rabat fait des mises au point


17 février 2024 par Ignace B. Fanou
L’Ambassade d’Irlande à Rabat vient de réagir face à la polémique qui (...)
Lire la suite

Vers un marché pétrolier plus compétitif : Gabon Oil Company (GOC) (...)


17 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
L’acquisition reflète la stratégie plus large de revitalisation du (...)
Lire la suite

Porteo BTP dans le Top 3 des meilleures entreprises en Côte d’Ivoire


16 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Porteo BTP, filiale du Groupe de construction leader en Afrique de (...)
Lire la suite

Le Gouvernement espagnol réaffirme sa position sur le Sahara marocain


13 février 2024 par Ignace B. Fanou
Le Gouvernement espagnol a réaffirmé, ce lundi 12 février 2024, sa (...)
Lire la suite

Le Premier ministre du Niger en visite au Maroc


12 février 2024 par Ignace B. Fanou
Le Premier ministre du Niger accompagné d’une délégation a quitté (...)
Lire la suite

Aya Nakamura remporte le trophée de l’artiste féminine


11 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La chanteuse Franco-Malienne Aya Nakamura a remporté le trophée de (...)
Lire la suite

L’Ambassadeur Igor EVDOKIMOV précise la position de son pays sur les (...)


6 février 2024 par Ignace B. Fanou
En prélude à la célébration de la Journée du Diplomate russe (2024), (...)
Lire la suite

L’art noir, élément indissociable du paysage culturel américain


6 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Les femmes noires occupent depuis longtemps une place centrale dans (...)
Lire la suite

Plus de 50 civils ont été tués en Éthiopie (média)


5 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Plus de 50 habitants de la ville de Merawi, dans le nord de (...)
Lire la suite

Un Accord de libre-échange Cotonou-Abuja en voie de conclusion


2 février 2024 par Marc Mensah
En droite ligne avec les conclusions des échanges entre les (...)
Lire la suite

5 pays africains dont le Bénin adhèrent à l’ISP


2 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Maroc et les Etats-Unis ont organisé du 31 janvier au 2 février (...)
Lire la suite

Le Comité conjoint apprécie l’évolution du chantier


2 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Comité Conjoint Commission/CCR chargé du suivi du projet de (...)
Lire la suite

Ce qu’attend la CEDEAO des 3 pays


28 janvier 2024 par Marc Mensah
La Commission de la CEDEAO a réagi ce 28 janvier 2024, quelques (...)
Lire la suite

Burkina, Mali et Niger se retirent de la CEDEAO


28 janvier 2024 par Marc Mensah
Les autorités de transition au Burkina, Mali et Niger ont annoncé le (...)
Lire la suite

Les agriculteurs français en colère bloquent les routes menant à Paris


26 janvier 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les agriculteurs français en colère contre la politique du (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires