jeudi, 5 août 2021 •

471 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Quatre chemins pour amplifier les acquis du Nouveau-Départ

(Par Roger Gbégnonvi)




​Maintenant que commanditaires et exécutants de la barbarie contre le Bénin ont jeté leurs armes aux pieds de nos soldats blessés et sont en prison ou en fuite, regrettant, peut-être, les raisons qu’ils se sont données de vouloir détruire la civilisation, maintenant que la patrie l’a emporté sur l’apatridie et que 86% des Béninois votants ont confirmé le Nouveau-Départ, permettant ainsi à la nation de joindre une nouvelle dynamique quinquennale à la récente dynamique quinquennale, voici, suggérés, quatre chemins à cheminer pour que force reste au progrès par la consolidation et l’amplification des acquis du Nouveau-Départ.
​D’abord, revoir notre conception de la natalité. L’on n’est plus au temps où Yahvé ordonnait à Adam et Eve de croître et de se multiplier. Aujourd’hui, le Jardin d’Eden a disparu de par notre insouciance, cause de la raréfaction des ressources naturelles. Et nous ne pouvons pas prolonger l’insouciance en accueillant toujours plus d’enfants. Le Béninois ne peut donc plus considérer qu’il a un droit absolu á la progéniture. Les couples sans enfant ne constituent pas une nuisance à la croissance démographique. Nous ne pouvons plus considérer comme bénédiction une progéniture abondante, nos enfants n’étant plus assimilables à des vers à soie dont la pitance se ramasserait dans une nature édénique surexploité, désormais disparue. Nous ne devons plus quêter LE garçon, LA fille, au nombre de nos enfants en rallongeant indéfiniment et hasardeusement leur nombre. Si nous faisons la part belle à ces trois considérations, le syndrome du tonneau des Danaïdes s’éloignera de nous, et les acquis du Nouveau-Départ ne seront pas pipi d’écureuil dans le lac Nokoué.
​Ensuite, faire en sorte que tout Béninois lise et écrive une des langues du monde. L’UNESCO dit que l’enfant grandit plus vite en science s’il accueille dans la langue où sa mère l’a engendré le trésor de l’écriture, principe de l’abstraction, et qui est au départ de tous les développements. Mais même si les Béninois l’accueillent dans une langue non maternelle, les acquis du Nouveau-Départ s’en trouveront amplifiés et ne se perdront pas noyés dans l’Atlantique à Cotonou ou écrasés contre les Collines à Dassa, contre l’Atakora à Natitingou.
​Après quoi, se dire que le temps est venu de nous réconcilier avec le temps, entendu au sens de ponctualité. Nous convertir, puisque nous aimons le profit, à ce que disent les Anglais : « Time is money. » Seul est efficace et efficient ce qui a commencé á l’heure dite et qui s’est terminé à l’heure dite, pour permettre qu’on aille vaquer á une autre activité bénéfique. Si le protocole d’Etat, pour des raisons de sécurité, déjoue l’heure dite, c’est encore pour l’efficacité et l’efficience. Si donc le temps-ponctualité devient notre ami, et que nous devenons ses alliés, les acquis du Nouveau-Départ se consolideront et s’amplifieront.
​Et enfin, il est espéré que ces acquis mettront davantage de Béninois en mesure d’avoir la vie, de l’avoir en abondance, voire en surabondance. Pour sa grandeur visible et palpable, le Béninois investit le surplus ou le trop-plein dans des similis gratte-ciel qui restent vides de locataires et qui insultent á la pauvreté des petits et des humbles. A l’occasion des acquis du Nouveau-Départ, apprenons que notre grandeur est grande quand elle s’installe dans la durée en irradiant l’entourage. Nous investirons donc notre trop-plein dans des Fonds de Solidarité (appelés peut-être Fondations) pour élever le niveau social des petits et des humbles d’entre nous, et nous créerons des Prix pour encourager et financer les efforts des créateurs d’entre nous, afin que brille un jour le Bénin au firmament des Prix Nobel.
​Le cheminement de ces quatre chemins ne nécessite aucun décret gouvernemental, aucun Conseil des Ministres. Il suffit que chacun écoute Aimé Césaire : « C’est d’une nouvelle naissance, Messieurs, qu’il s’agit ! » Pour que participe le Bénin à l’avenir de l’homme.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

24 avril 2021 par Judicaël ZOHOUN




Louis Vlavonou lance les travaux d’un atelier parlementaire


5 août 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Renforcer les connaissances des députés béninois et mieux les outiller (...)
Lire la suite

MTN met à la disposition des entreprises les forfaits ACCESS et (...)


5 août 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Les forfaits ACCESS et PREMIUM sont les nouveaux forfaits MTN PRO mis (...)
Lire la suite

Un touriste béninois livre ses impressions après un séjour à la (...)


5 août 2021 par Akpédjé Ayosso
Situé à 650 km de Cotonou, le Parc National de la Pendjari est l’une des (...)
Lire la suite

DJ Couclick récupère sa radio


5 août 2021 par Akpédjé Ayosso
DJ Sommet des Sommets est désormais en possession de sa radio saisie (...)
Lire la suite

Le dossier Joël Aïvo renvoyé en instruction


5 août 2021 par Akpédjé Ayosso
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Le géniteur de 157 enfants inhumé ce jeudi


5 août 2021 par Marc Mensah
Le Béninois Akohoué Rachidi Houessou, géniteur de 157 enfants dont 41 (...)
Lire la suite

La Commission ad’hoc « Lobbying » de la CCR-UEMOA à Cotonou


4 août 2021 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Après sa mise en place en mai 2021, la Commission ad’hoc « Lobbying » de (...)
Lire la suite

Plus de 2 milliards FCFA pour la campagne Talon-Talata


4 août 2021 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Patrice Talon-Mariam Chabi Talata et les partis soutenant le duo ont (...)
Lire la suite

Le duo Djemba-Hounkpè a dépensé plus de 400 millions FCFA


4 août 2021 par Akpédjé Ayosso
Le duo Djemba-Hounkpè a dépensé plus de 400 millions FCFA pour la (...)
Lire la suite

Deux arrêtés de nomination du maire de Djidja annulés


4 août 2021 par Akpédjé Ayosso
Par arrêté préfectoral en date du lundi 02 août 2021, le Préfet du (...)
Lire la suite

La libération de l’espace public relève des mairies (W. Houngbédji)


4 août 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le secrétaire général adjoint du gouvernement, Wilfried Léandre (...)
Lire la suite

Eleveurs et agriculteurs sensibilisés sur une cohabitation (...)


4 août 2021 par Marc Mensah
Une délégation gouvernementale composée du ministre de l’intérieur et de (...)
Lire la suite

L’artiste Pépé Oleka reçoit les félicitations de Abimbola


4 août 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel (...)
Lire la suite

Après le CCRI JOHN SMITH, l’EPA, un autre partenaire de BENINLIVRES


3 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
C’est fait. La 1re Foire du livre d’histoire et du patrimoine d’Afrique (...)
Lire la suite

Une association souhaite un Ordre national des tradipraticiens


3 août 2021 par Akpédjé Ayosso
L’Association Creuset pour la Rénovation et l’Enracinement de la Médecine (...)
Lire la suite

Marouf Adéchokan a tiré sa révérence


3 août 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ancien international béninois, Marouf Adéchokan n’est plus. Il s’est (...)
Lire la suite

L’ancien président Obasanjo au domicile des Soglo


3 août 2021 par Marc Mensah
Olusegun Obasanjo, ex président de la République fédérale du Nigéria a (...)
Lire la suite

Un enfant meurt noyé dans une piscine


2 août 2021 par Akpédjé Ayosso
Décès d’un enfant dans la piscine d’un complexe de restauration. Les faits (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires