jeudi, 5 août 2021 •

422 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

L’Université d’Abomey-Calavi (UAC)

L’enseignement supérieur public béninois à l’épreuve de la croissance démographique




La présente réflexion est une contribution en vue d’attirer l’attention des autorités en charge de l’enseignement supérieur face à la crise de la croissance démographique dans les universités publiques béninoises.
Pour apprécier la capacité accueillir et à former les nouveaux étudiants en nombre toujours croissant d’année en année, des collectes de données relatives aux inscriptions à l’UAC, à la disponibilité du personnel enseignant de formation et d’encadrement, des infrastructures et équipements d’appui à la formation sont faites.
L’accessibilité à l’instruction, à la formation de la couche juvénile dans les centres publics est un impératif de développement. Dans les pays sous- développés, l’effectif des candidats au premier diplôme universitaire qu’est le baccalauréat est en forte croissance. Il en est de même des candidats qui obtiennent ce précieux sésame et qui du coup, prennent d’assaut les universités publiques en général et le campus d’Abomey-Calavi en particulier. Si autrefois, le taux d’admissibilité au baccalauréat ne dépasse pas 10%, il dépasse de nos jours les 30%.
Le tableau I montre les nombres des inscrits au baccalauréat ainsi que les taux de réussite sur les cinq (5) dernières années au Bénin. Ces chiffres traduisent la pression qui s’exerce sur les universités publiques et notamment sur le campus de l’UAC, compte tenu de leur capacité d’accueil de nouveaux étudiants.

Tableau I :Inscrits et taux de réussite au baccalauréat au Bénin de 2012 à 2016


Source : Office du baccalauréat, 2016

Après avoir décroché le premier diplôme universitaire, plus de 75% des nouveaux bacheliers s’inscrivent dans les universités publiques dont plus de 50% pour l’UAC seule. Ceci est favorisé par les frais d’inscription et de formation relativement faible ou gratuit dans ce haut lieu de savoir comparativement aux universités privées. A cela, il faut ajouter les inscriptions des nouveaux étudiants pour bénéficier des services sociaux à savoir : le faible coût de transport étudiants pour aller au cours, le service de la restauration universitaire, les inscriptions pour bénéficier par la suite de son secours universitaire parce qu’ayant obtenu onze sur vingt (11 / 20) comme moyenne au baccalauréat, les activités socioculturelles qui génèrent quelques revenus.
Ces raisons font de l’UAC, l’université qui a les plus gros effectifs dans ses établissements avec un record pour la FLASH. Ces gros effectifs influencent négativement le taux d’encadrement des apprenants. Le nombre d’enseignants qualifiés est toujours en nombre insuffisant pour bien encadrer et former les apprenants en nombre toujours croissant ; les infrastructures (salles de cours, centres de documentation, laboratoires, centres d’expérimentation etc.) et les matériels didactiques et pédagogiques sont également insuffisants.
Cette difficulté à prendre en charge de façon adéquate la formation des apprenants explique quelques les mouvements de grèves répétées des étudiants. Pour Judicaël D. un ancien étudiant de l’UNB des années 1998 actuelle UAC, « En mon temps, nous avons cours tous les jours de 7 heures à 17 heures ou parfois à 19heures. On était environ 180 en deuxième année de géographie à la FLASH. Mais aujourd’hui, j’apprends qu’ils sont plus de quatre mille en première année de géographie divisés en deux groupes qui font cours alternativement et parfois une semaine sur deux. Tout ceci montre que l’UAC a largement atteint sa capacité d’accueil des étudiants. Et vous savez que là où les étudiants sont nombreux et ne sont pas suffisamment occupés, ce sont des revendications à n’en point finir. Je ne comprends pas qu’un étudiant qui a fait quatre (4) ans d’étude à l’université ne connaisse pas là où se trouve, un centre de documentation sur le campus de Abomey-Calavi ».
Depuis la rentrée académique 2013-2014, le nombre des inscrits à l’UAC a atteint 104603 apprenants et ce nombre a considérablement augmenté au cours des Années 2014-2015 et 2015-2015. Il est clair que les universités publiques éprouvent de réelles difficultés pour encadrer et former les apprenants compétitifs sur le plan sous régional. Quel suivi, quel contrôle un enseignant dispensant son cours peut-il avoir devant mille, deux mille étudiants dans un amphithéâtre mal éclairé et mal ventilé où la chaleur humaine est étouffante ?
C’est dire que l’UAC réunie peut-être sans le savoir tous les ingrédients pour que les taux d’échecs en fin d’année soient toujours des plus élevés.
Au regard de tout ce qui précède, la nouvelle carte universitaire du Bénin gagnerait à créer une troisième université pluridisciplinaire. Au lieu de chercher à renforcer le site du campus de l’UAC surtout en effectif, il faudra chercher à désengorger ce site en ayant des centres universitaires qui de leur position dépendront administrativement de l’UAC. Au-delà des services statistiques, les universitaires publiques du Bénin devront se doter de services de prévision, de programmation surtout en infrastructures à construire et personnel Enseignant à recruter.

Alognisso Gabin

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

23 juin 2017 par Judicaël ZOHOUN




Le rap en langue fongbé n’est pas mort


5 août 2021 par La Rédaction
Né au Bénin et aujourd’hui âgé de 29 ans, Crépin Kandji, plus connu sous le (...)
Lire la suite

L’ancien maire de Matéri décédé


5 août 2021 par Marc Mensah
L’ancien maire, troisième mandature, de la commune de Matéri, Sorikoua (...)
Lire la suite

Concours de dessins << DESSINE-MOI LOKY>>


3 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
Dans le cadre des activités de célébration de son troisième anniversaire, (...)
Lire la suite

Une femme tuée dans un accident à Dègbocodji


3 août 2021 par Marc Mensah
Un accident de la voie publique survenu, dimanche 1er août 2021, sur le (...)
Lire la suite

La Criet condamne 8 personnes pour fraudes douanières


3 août 2021 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Grand Prix littéraire du Bénin 2021 : Voici la composition des trois (...)


3 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
En exclusivité, radio BENINLIVRES vous propose de découvrir les membres (...)
Lire la suite

« Nous avons enfin commencé réellement à matérialiser notre indépendance (...)


31 juillet 2021 par Akpédjé Ayosso
Le président de la République s’est adressé à la nation béninoise ce 31 (...)
Lire la suite

Message du Chef de l’Etat à l’occasion de la fête du 1er août (...)


31 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
Cotonou, le 31 juillet 2021 Béninoises, Béninois, Mes chers (...)
Lire la suite

4,7 tonnes de drogue détruites à Ouidah


31 juillet 2021 par Marc Mensah
4,700 tonnes de stupéfiants dont 613 Kg de cocaïne et d’héroïne ont été (...)
Lire la suite

Le lions club Cotonou Azur et l’Ong Assistance humanitaire font œuvre (...)


29 juillet 2021 par La Rédaction
Le lions club Cotonou Azur vient de réitérer son engagement à œuvrer (...)
Lire la suite

Deux faux procureur et Dg de l’OCRC arrêtés


29 juillet 2021 par Marc Mensah
Un homme âgé de 39 ans et un autre de 49 ans ont été arrêtés, mercredi 28 (...)
Lire la suite

Un individu arrêté pour vol dans un hôtel à Bohicon


29 juillet 2021 par Marc Mensah
Un hôtel sis dans le 1er arrondissement de Bohicon a enregistré un cas (...)
Lire la suite

Bénin : sur les traces des vestiges coloniaux à Athiémé


26 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
Créée en 1798 par Donou Diti, la commune d’Athiémé regorge d’attraits (...)
Lire la suite

Le Colonel Adandédjan en tournée dans les garnisons


26 juillet 2021 par Marc Mensah
Le Secrétaire général du Ministère de la Défense Nationale, Président du (...)
Lire la suite

72H CHRONO !


26 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
Je n’en revenais pas. Mes yeux devaient être brillants et tout ronds. En (...)
Lire la suite

3 individus interpellés à Porto-Novo pour cybercriminalité


21 juillet 2021 par Marc Mensah
Des individus qui squattaient une maison nouvellement construite au (...)
Lire la suite

Des nominations à la CRIET, au Tribunal de Porto Novo, de Ouidah et à (...)


21 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
GRANDES DECISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 21 JUILLET 2021 (...)
Lire la suite

Un apprenti chauffeur meurt noyé à Adakplamè


21 juillet 2021 par Marc Mensah
Le corps sans vie d’un apprenti chauffeur de 22 ans a été retiré, mardi (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires