jeudi, 21 octobre 2021 •

435 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Châtiments corporels

L’empereur Owolobê et 3 de ses ministres arrêtés




Sa majesté Kabiessi Owolobê, empereur de la Fraternité Ogboni et trois de ses ministres sont gardés à vue à la Brigade criminelle depuis dimanche 18 juillet 2021. Interpellés suite à une vidéo et des images de châtiments corporels sur un jeune homme, ils pourront être présentés au procureur près le tribunal de Cotonou ce lundi 19 juillet 2021.

Une enquête ouverte par le procureur près le tribunal de Cotonou à la suite des vidéos et images sur la flagellation d’un jeune homme au sein du palais de la Fraternité Ogboni dirigée par sa majesté Owolobê a permis d’interpeller majesté Owolobê, empereur de la Fraternité Ogboni et trois de ses ministres dont une dame, le dimanche 18 juillet 2021. Ils sont auditionnés à la Brigade criminelle et gardés à vue.
Poursuivis probablement pour « coups et blessures et complicité de coups et blessures », les prévenus seront présentés au procureur près le tribunal de Cotonou ce lundi 19 juillet 2021.
D’autres personnalités de la Fraternité seront également interpellées.
Selon les faits rapportés par la victime, la séance de flagellation a été ordonnée par « 18 personnes » membres du palais de Owolobê à Cotonou. La victime a cité le premier ministre impérial, un certain N. William, monsieur Yèkini, une dame Alice B. qui aurait fait sortir le matériel utilisé lors de la flagellation à savoir un bâton en fer, un bâton en aluminium, une lanière.
La victime, un jeune homme, serait le secrétaire du palais. L’une des personnes indique lors de la flagellation : « tu es un officier du palais ». Et une dame ajoute en langue fon : « tu rejoins ton domicile après ». « Ils ont retenu mon cou pour que je ne puisse pas parler, Dieu aidant j’ai eu la force de m’échapper du premier étage, passant par le rez de chaussée pour sortir. Heureusement à ma sortie j’ai rencontré un zem qui m’a conduit au centre de santé de Kowégbo où j’ai été sauvé », témoigne la victime le corps ensanglanté dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.
Au nombre de ceux qui ont flagellé le jeune homme, se trouvent un certain Louis appelé gouverneur Covè ; un vieux dénommé “institution” ; dame Germaine, ministre de la communication du palais.
Pour l’heure, aucune information n’a circulé sur la faute commise par le jeune homme et qui aurait mérité de tels châtiments.
Selon Frissons Radio, les faits remonteraient dans la nuit du 23 au 23 juin dernier mais n’ont été rendus publics que ce week end.
M. M.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

19 juillet 2021 par Marc Mensah




La loi sur l’avortement votée


21 octobre 2021 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Assemblée nationale a procédé au vote de la loi portant modification de (...)
Lire la suite

Les non vaccinés interdits d’accès aux services publics


20 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le point de la situation de Covid-19 a été fait en Conseil des ministres (...)
Lire la suite

Un plan d’urbanisation pour Ouidah et ses environs


20 octobre 2021 par Marc Mensah
Le gouvernement a mis en place un plan directeur d’urbanisme actualisé (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 20 OCT. 2021


20 octobre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 20 octobre 2021, sous (...)
Lire la suite

Amnesty encourage le Bénin à promouvoir les droits humains


20 octobre 2021 par Marc Mensah
Amnesty International Bénin a réagi à la suite de l’élection du Bénin au (...)
Lire la suite

Prison civile d’Abomey-Calavi, une passoire pour les détenus


20 octobre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
En l’espace d’un mois, deux cas d’évasion spectaculaires ont été (...)
Lire la suite

Des policiers mis aux arrêts de rigueur


20 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
Plusieurs agents pénitentiaires de garde lors de l’évasion de deux (...)
Lire la suite

Bénin et Nigeria travaillent pour une zone économique


19 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin et le Nigéria prévoient la signature de certains accords (...)
Lire la suite

Le test Covid-19 de convenance en ligne


19 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
L’enregistrement et le paiement pour les tests de dépistage Covid-19 de (...)
Lire la suite

La loi de finance rectificative 2021 adoptée


19 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
L’Assemblée nationale a adopté, mardi 19 octobre 2021, la loi n°2021-10 (...)
Lire la suite

Possibilité de transactions entre Moov Money et les comptes de La (...)


19 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
Les clients de ‘’La Poste du Bénin’’ ont dorénavant la possibilité de faire (...)
Lire la suite

Owolobè et ses co-accusés fixés sur leur sort le 26 octobre


19 octobre 2021 par Marc Mensah
Le verdict de l’affaire de châtiments corporels au palais de la (...)
Lire la suite

La 3è audience de Owo-lobè et co-accusés s’ouvre ce mardi


19 octobre 2021 par Marc Mensah
L’Empereur mondial de la Fraternité Ogboni, Owo-lobè et les ministres de (...)
Lire la suite

Les ministres de l’agriculture en concertation le 21 octobre


19 octobre 2021 par Marc Mensah
Les ministres en charge de l’Agriculture et de l’Elevage des Etats (...)
Lire la suite

Le Bénin félicité par les pays de l’UA pour son élection à l’ONU


19 octobre 2021 par Marc Mensah
La 39ème Session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union Africaine s’est (...)
Lire la suite

Jean-Claude Talon nommé au comité directeur de l’AFCOT


18 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Béninois Jean-Claude Talon intègre le comité directeur de (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou souhaite bonne fête aux musulmans


18 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
La communauté musulmane célèbre, ce lundi 18 octobre 2021, la fête (...)
Lire la suite

06 corps repêchés du fleuve Okpara


18 octobre 2021 par Akpédjé Ayosso
Six corps ont été repêchés du fleuve Okpara suite au chavirement d’une (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires