vendredi, 14 juin 2024 -

1268 visiteurs en ce moment

Brexit : droit d’inventaire, devoir d’inventer la frontière intelligente




Un sommet franco-britannique s’est tenu le 10 mars 2023 entre le Premier ministre britannique Rishi Sunak et le président français Emmanuel Macron. A cette occasion, le UK-France Business Forum leur a écrit une lettre pour soutenir les entreprises en matière de mobilité transfrontalière, de technologie et d’innovation climatique.
Littéralement "Petite Bretagne", Little Britain est située en plein cœur du quartier financier de la City de Londres. Est-il possible de croire à nouveau dans les idées et l’énergie d’une des villes les plus dynamiques et diverses au monde : Londres, sixième ville française ? Les Bretons de Londres représentent-ils l’équivalent de la sixième plus grande ville de Bretagne, soit Saint-Malo (46 803 habitants) ? A Abu Dhabi, Boris Johnson avait souligné : « I’m mayor of the eighth emirate » (je suis le maire du huitième émirat). La formule avait été choisie judicieusement, en prenant en compte le fédéralisme des sept émirats qui composent les Emirats-Arabes-Unis : à savoir Abou Dhabi, Dubaï, Sharjah, Oumm al Quwaïn, Ajman, Ras el Khaïmah, et Fujaïrah. Pour souligner à quel point la capitale britannique était sûre, il avait souligné : "Vous avez cinq fois plus de risques d’être assassiné à New York."
Pour rappel historique, sous l’époque antique, les conquêtes romaines avaient associé la « Petite » Bretagne et la Grande Bretagne au sein d’un même territoire : Britannia. « La terre la plus écartée et le dernier boulevard de la liberté » écrit Tacite.
Face aux conséquences Brexit, le gouvernement britannique avait dévoilé à Hong-Kong la façon dont il entendait se projeter dans un « second Elizabethan Golden Age of Trade and Investment ». Un tel scénario faisait écho au premier Age d’Or Elisabéthain marqué par la chute de la Grande Armada espagnole et l’ouverture d’une ère de prospérité stimulée par les échanges et innovations maritimes.
Aux côtés d’une Ecosse indépendante et européenne, d’une réunification irlandaise en question, Londres ouvre la voie à un nouveau modèle de « Cité-Etat ». Une tribune du parlementaire londonien David Lammy : « London should become a city state after hard Brexit » citait les exemples de Singapour et sa sécession avec la Malaisie en 1965, de Hong-Kong avec la Chine continentale, ou encore les exemples antiques de thalassocraties comme Rome et Athènes.
Une campagne “It’s time for London Independence as a European city state” décline un champ de priorités dont voici les principales propositions :
1/ Déclarer une intention de se diriger vers l’indépendance de Londres du Royaume-Uni en tant que cité-État européenne. Il est important de développer une voie claire vers l’indépendance politique et économique vis-à-vis d’un gouvernement britannique de plus en plus xénophobe et paroissial et de planifier que Londres devienne une ville-État européenne dans les années 2030.
2/ Délivrer un passeport TfL London reliant les Londoniens aux capitales européennes avec l’Eurostar par exemple. Un passeport numérique pour tous les résidents de Londres connectés aux villes européennes et comprenant un accord de travail réciproque négocié pour maintenir et développer des liens personnels et professionnels avec l’Europe et le reste du monde.
3/ Rétablir la démocratie locale avec le vote obligatoire aux élections locales pour tous les Londoniens de plus de 16 ans et une nouvelle Assemblée bicamérale à Londres. Londres devrait rejoindre l’Australie et d’autres pays et rendre le vote obligatoire avec une amende de 10 £ à des œuvres caritatives pour ne pas avoir exercé le droit de vote. Cela stimulerait la participation et renforcerait l’engagement dans la démocratie locale.

4/ Transformer le Square Mile en le premier grand centre-ville sans circulation au monde et créer un réseau de centres-villes connectés à zéro émission à travers Londres. Les plus de 200 centres-villes de Londres méritent tous d’être investis dans le domaine public, les rues commerçantes locales et le haut débit pour créer un système florissant qui favorise une plus grande prospérité pour tous les Londoniens. Il est temps que les centres-villes de Londres disposent de centres de coworking accessibles à large bande, d’une architecture paysagère et d’un domaine public de classe mondiale construits par des architectes, des concepteurs et des constructeurs londoniens. La ville est prête pour le changement. La ville de Londres devrait montrer la voie en tant que premier grand centre-ville sans circulation et sans émissions au monde à temps pour la prochaine COP aux Emirats-arabes-unis
5/ Créer un véritable réseau de transport public zéro émission de classe mondiale. Négocier le retour des franchises de bus et de ferry dans un système de transport intégré unique avec toutes les flottes de bus et de ferry électriques exploitées par TfL. Il est temps de placer l’ensemble du réseau routier londonien sous l’administration de TfL afin de garantir qu’un système de transport public entièrement intégré est lié aux systèmes de partage de vélos et de scooters dans toute la ville et dans d’autres capitales européennes.
6/ Introduire une taxe sur les logements vides. Il est temps pour le maire de travailler avec les conseils de Londres pour introduire une taxe sur les maisons vides à l’échelle de Londres sur environ 25 000 maisons vides à travers Londres pour augmenter les revenus, évalués à 3% de la valeur foncière estimée pour toutes les propriétés vides plus de 6 mois hors de la taxe année. Cela s’appuierait sur le modèle de Vancouver.
7/ Légaliser le cannabis et soutenir un marché de détail local pour Londres afin de générer des emplois et des revenus pour le gouvernement local. Apporter les avantages de la légalisation et de la taxation du cannabis à Londres, en vous basant sur les leçons de la légalisation au Canada, en Californie, au Colorado et dans des villes comme Chicago et Atlanta. Actuellement, environ 16 000 Londoniens sont arrêtés chaque année pour possession ou fourniture de cannabis. Pourtant, le Royaume-Uni est le plus grand exportateur mondial de cannabis de qualité médicale et des entreprises comme Savills proposent aux entreprises clientes des serres de culture commerciales « clé en main » et la Bourse de Londres héberge des ETF de cannabis. Avec un marché de plusieurs milliards de livres sterling, il est temps de légaliser et de réglementer un marché local du cannabis pour Londres et de fournir un programme de clémence rationalisé pour toute personne reconnue coupable d’infractions de simple possession de drogue.
8/ Célébrer et continuer à soutenir les liens humains des Londoniens qui les relient aux communautés d’Afrique, d’Amérique du Nord et du Sud, d’Europe, d’Océanie et d’Asie, et approfondir l’engagement et le leadership de la ville de Londres dans la construction d’une communauté mondiale plus inclusive, équitable et connectée.

Kevin LOGNONÉ

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

14 mars 2023 par Judicaël ZOHOUN




Dr Louis-Georges Tin répond à Eric Houndété et au Parlement


11 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
A la suite des questions du député Eric Houndété au gouvernement sur (...)
Lire la suite

AMOUR DE CONTENEUR …


11 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Comment sortir des intrigues de Tiani ?


10 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
« La situation entre le Bénin et le Niger demeure une intrigue ». (...)
Lire la suite

DELIRES DE PANAFRICONS


21 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

UNE MARCHE PATRIOTIQUE !


14 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Qui est AMADOU Moudachirou ?


14 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Ancien joueur de L’ Énergie Cottbus de Karlsruher SC, de Hanovre 96 (...)
Lire la suite

NO PHOTOS DE PENIS ?


2 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Mamadou Nago GUEYE : L’histoire jamais racontée d’un grand patriote


30 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Né le 14 juillet 1920, à Dakar, Mamadou Nago Guèye, était un (...)
Lire la suite

REPRODUCTEURS SAUFS !


30 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 11 AVRIL 2024


12 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni jeudi, le 11 avril 2024, sous la (...)
Lire la suite

CONVERTISSEZ-VOUS …


11 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Plaidoyer pour une réforme du championnat professionnel de foot au Bénin


10 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Il y a quelques jours, monsieur Benoît DATO, ministre chargé des (...)
Lire la suite

L’Omc et la Fao au chevet du coton africain


27 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
L’Omc avait prévu d’examiner le rapport de la Fao sur la réponse aux (...)
Lire la suite

TOUTE BETISE MERITE SALAIRE


26 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

AMOUR FORCé


19 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

POUR ETRE DEBOUT !


22 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de (...)
Lire la suite

MALTRAITANCE


15 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Bertin Koovi, les menaces, la diffamation et les excuses publiques


13 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les trois récentes publications de Bertin Koovi sur les réseaux (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires